Bientôt disponible « Cinquante ans à Erpent »

Publié le par François  |  Pas de commentaire  |  Partager sur Facebook

À l’occasion des festivités du cinquantenaire, l’ouvrage « 50 ans à Erpent », écrit par Daniel Marchant, va sortir de presse aux Éditions namuroises. Au fil des 280 pages richement illustrées, l’auteur nous fait remonter dans le temps, aux origines d’Erpent, puis nous emmène dans un panorama historique sur les cinq décennies qui se sont écoulées depuis la fondation du nouveau Collège.

Pourquoi le collège a-t-il quitté le centre-ville ? Quels ont été les choix pédagogiques et éducatifs des fondateurs de ce nouvel établissement ? Comment cette école renommée dans la région a-t-elle appliqué et fait évoluer les valeurs de la pédagogie ignatienne dans un monde en constantes mutations ? Trois questions essentielles auxquelles l’auteur de l’ouvrage s’est efforcé d’apporter des réponses en questionnant les acteurs et témoins de ce demi-siècle de vie à Erpent.

Daniel Marchant (1950) est licencié agrégé en histoire. Il habite La Plante (Namur) depuis 1978. Au Collège Notre-Dame de la Paix, de 1975 à 2010, il a notamment enseigné, outre l’histoire, le français, le latin et les sciences sociales. Depuis sa retraite, il a publié les biographies de deux personnalités religieuses, Pierre Harmignie et Guibert Gendebien.

 

Vous pouvez dès à présent (et jusqu’au 16 octobre) pré-commander l’ouvrage au prix avantageux de 25 euros. Les ouvrages précommandés pourront être récupérés au Collège lors de l’ouverture de l’année jubilaire le 16 octobre ou dans les semaines qui suivront. Réservez ici votre exemplaire.

 

À partir du 17 octobre, l’ouvrage sera disponible au prix de 29 euros au Collège, dans les bonnes librairies, et sur le site internet des Éditions namuroises (avec possibilité d’envoi).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu a été publié le 4 octobre 2021 dans Actualités de l'association, par . Vous pouvez suivre les réponses à ce contenu via le flux RSS 2.0.