Noël, le temps des veilleurs

Publié le par François  |  2 Commentaires  |  Partager sur Facebook

Voici le message écrit à l’occasion de la fête de Noël 2019 par le Père Michel GILSON sj, qui célébrera la Messe de Minuit au Collège le 24 décembre 2019 à minuit. Bienvenue à toutes et tous !

 

Le temps des veilleurs  –  éveilleurs…

 

Dans la course et le tumulte de nos vies

    Dans les désordres et les inégalités

              Les crises les égoïsmes et les rejets

              Toutes les dégradations qui blessent notre mère la terre

              Les harcèlements et la violence 

   Dans l’indifférence souvent et la solitude

   Malgré toutes les lassitudes

NOËL 

Comme un anniversaire, et pas seulement

            Un cri

           Un rappel du fond de nos mémoires, un appel au cœur de nos cœurs

Comme une petite flamme d’espérance, une confiance nouvelle

           Lumière sur nos routes, une écoute, une rencontre

           Un accueil par-delà les différences

           Une chaleur humaine et de nouvelles solidarités

Là où nous vivons, dans nos Églises et sur ses parvis

Être aujourd’hui

         Des veilleurs qui attendent l’aurore

         Des éveilleurs au présent et à l’avenir    

C’est en nous que quelque chose doit naître aujourd’hui

Soyons heureux d’être ensemble les porteurs de cette Bonne Nouvelle

  Pour tous

 

Belle fête de Noël à chacune et à chacun… avec tous ceux que nous aimons.

 

(Michel Gilson décembre 2019)



2 Comments to “Noël, le temps des veilleurs”

  1. Gaëtane Martin dit :

    Merci Michel pour ce message de toutes les couleurs. Comme le jour succède à la nuit, nous passons à sa lecture de l’obscurité à l’aurore. Et puis tu nous fais regarder une fois de plus vers la lumière.
    Je te souhaite de douces fêtes de fin d’année.

    Gaëtane

  2. Hennuit dit :

    Une belle lettre de réconfort en espérant qu’elle suffise à mettre de l’ordre dans nos vies décousues. Il y a souvent en nous une grande volonté mais si peu de réactions. Pour ma part, j’ai un vœux à réaliser mais il existe en moi une force insurmontable, qui pour l’instant, m’empêche de le réaliser. Je ne sais plus comment faire …
    Seul l’espoir subsiste en me rappelant chaque jour que plus est en nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu a été publié le 18 décembre 2019 dans Actualités de l'association, par . Vous pouvez suivre les réponses à ce contenu via le flux RSS 2.0.